AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
★ Messages : 21
★ Prénom/Pseudo : Queenie
★ Célébrité : J. STAM


MessageSujet: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 17:56

Daphné Apoline Rimbaud
25 ans, né à Paris, fleuriste, célibataire, uptown



© B-ELLE.tumblr // célébrité jessica stam


questions

Répondez à ces quelques questions...
◆ Quelle est votre madeleine de Proust ?
Je n'ai que cinq ans lorsque je rencontre ma madeleine de Proust. Ma grand-mère habitait dans le Sud de la France. Je n'étais encore jamais allée chez elle. C'était toujours elle qui venait chez nous. Jusqu'à l'été de mes cinq ans. Elle m'a fait visité son jardin. Je suis encore capable de me souvenir de chacune des couleurs, des odeurs si prononcés des chèvrefeuilles. Mais l'odeur qui m'a vraiment marqué était celui d'un rosier qu'elle tenait de sa propre grand-mère. Il suffit que je ferme les yeux pour m'en souvenir et me rappeler de tout ce que j'ai fait chez elle.
◆ Comment vous trouvez-vous physiquement ? Et quelle partie de votre corps préférez-vous le plus ?
Pas de fausse modestie, je sais que j'ai un physique avantageux. J'ai par contre toujours trouvé que j'avais de petits seins. Je ne pense pas me faire opérer pour me faire mettre des implants, c'est pas mon genre du tout mais j'avoue que j'aurais aimé qu'ils soient un peu plus développé au lieu d'avoir une poitrine d'adolescente pour le reste de ma vie. J'ai toujours adoré mes yeux bleu glacial, comme ceux de ma grand mère. Tout le monde dans ma famille m'en fait d'ailleurs la remarque.
◆ Quelles sont vos principales qualités et vos principaux défauts ?
Je suis toujours en train de choisir quoi qu'il arrive, parfois ça agace les gens mais ça n'a pas d'importance parce que rien n'affecte ma bonne humeur. Mon père ne cesse de me répéter que je suis folle, comme mon frère. Et je dois avouer qu'ils n'ont pas tort, j'adore faire n'importe quoi, j'adore dire n'importe quoi. Je suis un peu frappée parfois mais je le vis bien. Le monde sera ennuyant sans un brin de folie et la vie plus triste. Je peux être horriblement jalouse et possessive en plus de mon impulsivité naturelle. Je suis un vrai monstre parfois et oui.
◆ Qu'est-ce qui vous irrite le plus chez les autres ?
Leur défaut bien évidemment, la plupart des gens qui ne m'aiment pas c'est à cause de mes défauts. Je ne supporte pas les gens qui se pensent supérieur à tous les autres, je n'aime pas les gens lâches, qui baissent les bras trop vite. Je n'aime pas ces filles qui se donnent des airs de Paris Hilton ni ces hommes qui pensent être des super canons alors qu'ils n'ont aucune classe. Je ne supporte pas les gens qui se prennent la tête pour rien, qui pensent avoir toujours raison... La liste est longue, très longue.
◆ Êtes-vous satisfait de votre vie actuelle ? Si vous aviez la possibilité de changer quelque chose, le feriez-vous et pourquoi ?
Je ne sais pas, je pense que non. Mon rêve d'enfance c'était d'ouvrir une pâtisserie à Paris et je me retrouve à Houston à tenir une boutique de fleur. J'aurais aimé que mes parents ne divorcent jamais et que je n'ai pas à partir de Paris pour venir ici. J'ai vécu de belles choses ici, au Texas mais je sais que ma vie aurait été différente sans ce nouveau mariage et il y a des jours où je viens à regretter qu'il est eu lieu même si mon père est heureux et que Marylin est une femme extraordinaire.
◆ Quel endroit de Houston fréquentez-vous le plus ?
Le Green Park. C'est un peu normale en même temps, j'suis fleuriste, j'aime les espaces verts. J'aime ces endroits si calmes et hors du temps où les oiseaux chantent, où l'on entends plus les voitures. Même si dans la soirée j'aime les endroits plus fréquentés et plus animés, je ne dis jamais non à une ballade en vélo au Green Park après avoir mangé.
◆ Pourriez-nous vous parler de votre premier rapport sexuel ?
Heu... Non ?! C'était avec Oney. Ça faisait deux ans qu'on était ensemble mais moi j'avais encore besoin de temps alors il a attendu. Et puis, un jour, on était chez lui et ça s'est fait. C'était simple, et quand j'y repense, je me souviens de notre maladresse à tout le deux et j'en souris. Ça ne pouvait être que lui pour ma première fois.
◆ Êtes-vous un adepte des grands excès ? Ou avez-vous des fantasmes non-révélés ?
Depuis qu'Oney m'a laissé, j'avoue avoir une fâcheuse tendance pour faire la fête, boire de l'alcool et m'amusait avec de charmants jeunes hommes et parfois de charmantes demoiselle. Rien de très sérieux, pour mes relations. Et oui, je suis devenue l'une de ses filles qui prennent et qui jettent. D'ailleurs, j'ai bien envie de me faire mon nouveau voisin... Lui ou le type qui vient tous les mardi pour acheter des fleurs à sa mère. Ou alors, Spencer Mehrten. Il donnait des cours de guitare quand j'étais au lycée. Il doit avoir un an de plus que moi, même pas mais il était et est toujours terriblement canon d'ailleurs.
◆ Pour finir, quels sont les trois objets que vous emmèneriez sur une île déserte ?
Un livre, des fleurs et une tente je suppose.
◆ Comment c'est passé votre bal de promo ? Et si vous ne l'avez pas encore vécu, qu'attendez-vous de ce jour spécial ?
C'était horrible. Je venais de me faire larguer par Oney quelques jours plus tôt. J'avais acheté une robe superbe. Au final, j'ai passé la soirée devant la télé, un pot de glace dans la main avec mon père.

hors-jeu

derrière l'écran se cache...

◆ prénom/pseudo & pays : Queenie, France
◆ âge : sweet sixteen
◆ où avez-vous connu le forum ? PRD
◆ votre personnage est-il un scénario ? oui
◆ qui désirez-vous en avatar ? Jessica Stam
◆ acceptez-vous de le doublage de votre avatar et permettre ainsi à quelqu'un d'autre de le porter ? (nous conseillons fortement. par solidarité =D). c'est déjà un doublon.
◆ fréquence de connexion : 5/7.


Dernière édition par Daphné A. Rimbaud le Lun 30 Aoû - 22:10, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 21
★ Prénom/Pseudo : Queenie
★ Célébrité : J. STAM


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 17:56

portrait chinois

Si j'étais...
◆ un animal : un chat
◆ une saison : l'été
◆ une boisson : la vodka
◆ une qualité : l'humour
◆ un défaut : la jalousie
◆ un film : fight club
◆ un personnage célèbre : Andy Warhol
◆ un pouvoir magique : se téléporter
◆ un style de musique : la funk
◆ un objet : un arrosoir
◆ une ville : Paris
◆ un métier : fleuriste

histoire & more

Les grandes lignes, ou pas...

Ma mère dit que j'ai toujours été une fille curieuse et adorable. Elle aime toujours raconté des anecdotes marrantes ou gênantes à mon sujet, avec photo à l'appui. Heureusement, mes frères ne sont pas épargnés. Mais il y a un souvenir que j'adore particulièrement dans ceux qu'elle me rappelle. Dans cette histoire je n'ai que cinq ans. Nicolas en a dix, Jules sept et Thomas six. Comme toujours, ma grand-mère maternel, Michelle, est venue nous voir en Février, disant qu'elle avait une grande nouvelle pour nous. On était impatient tous les quatre et elle nous a fait patienté jusqu'au dernier jour de son séjour. « Alors les enfants, je vous ai dit que j'avais une bonne nouvelle pour vous. Cet été vous venez chez moi. » J'ai sauté de joie, littéralement. J'étais complètement excité de passer l'été loin de la ville à la campagne, pour la première fois. On était en Février, il restait donc encore quatre mois à attendre. J'ai demandé tous les jours à ma mère si on partait demain chez grand-mère. La réponse était toujours la même : « Non, pas encore. ».
Et puis, un jour, elle m'a dit oui. Je suis devenue folle, je courrais de partout dans l'appartement. Le lendemain matin on est partis très tôt, mais j'étais déjà tout excitée. J'ai dormi pendant le voyage, entre Jules et Thomas. Quand je me suis réveillée, on était arrivé. Je me souviendrais toujours de l'émerveillement face à ce paysage. Il n'y avait aucune voiture, j'avais l'impression d'être dans le parc. Il y avait du vert de partout et un tas de couleur et des oiseaux. Il y avait tellement de choses à voir, à attendre que je ne savais pas par quoi commencer. Lennon, le chien de ma grand-mère, m'a sauté dessus. J'ai ris sans pouvoir m'arrêter. À cette époque, mes parents étaient encore heureux. On était une famille, une vraie famille pas des lambeaux qui s'effilent un peu plus chaque jour. Elle continue souvent son histoire en racontant les gâteaux de ma grand-mère, la visite du jardin, les longues promenades dans la campagne. J'ai toujours adoré la campagne. J'aurais aimé y vivre.

C'est sans doute, l'un des derniers évènements heureux de ma vie. Nos parents ont commencé à se disputer. « Écoute Myriam, je ne serais pas là pour Noël, ce n'est pas de ma faute, je dois aller à ce séminaire et si je veux arriver à temps je dois partir le 24. » « MAIS BIEN SÛR PIERRE ! EN DIX SEPT ANS DE TRAVAIL TU N'AS JAMAIS EU UN TRUC PAREIL ET MAINTENANT QUE TU AS UNE NOUVELLE SECRÉTAIRE, TU PARS JE SAIS PAS OÙ EN ME LAISSANT AVEC LES ENFANTS ! » « Arrête Marie, ARRÊTE ! C'EST PAS MOI QUI ME SUIS FAIT MON NOUVEL ASSISTANT ! ET NE ME DIS PAS N'IMPORTE QUOI... » J'avais sept ans, je les écoutais se disputer. Jules est arrivé et m'a tiré par le bras pour me tirer jusque dans sa chambre. J'étais en train de pleurer, il m'a pris dans ses bras. Je n'avais pas réellement compris de quoi parlaient mes parents mais les cris envahissaient ma tête et je ne supportais pas cela. Les cris se faisaient de plus en plu nombreux à la maison. On avait tous compris que quelque chose n'allait pas. Mes frères essayaient de m'épargner mais je sentais que quelque chose n'allait pas. Parfois, le matin, on trouvait notre père épuisé, allongé sur le canapé. Si Jules, Nicolas et Thomas pouvais comprendre, moi je ne savais rien et ils ne voulaient rien me dire. Mon père était parti pour Noël, mais il nous a téléphoné quand même. Quelques semaines après qu'il soit rentré, nos parents nous ont pris dans le salon. On était assis sur la canapé. « Écoutez les enfants... Entre votre père et moi, ça ne va plus et... » « Vous allez vous séparer comme les parents de Maxime ? Je veux rester avec Papa. » « Oui, Jules, on va divorcer. Vous pourrez choisir entre Maman et moi mais pour le moment ce n'est pas la question... Non, non Daphné... » Je m'étais mise à pleurer. Jules m'avait parlé de ce qui arrivaient aux parents de Maxime. Je ne voulais pas avoir deux maisons, deux chambres... Ma mère ne m'a pas prise dans ses bras, c'est Thomas et mon père qui se sont occupés de me consoler. Plus tard, j'ai su que c'était mon père qui me voulait. Ma mère avait dit oui, espérant sauver son couple. Quand son histoire avec mon père a commencé à flancher, elle m'a mise de côté, comme si j'en étais entre autre responsable. Moins d'un an plus tard, les cris finirent par cesser. Sur le moment, je me suis demandée si ce n'était pas mieux avant. Je ne voulais pas choisir entre mon père et ma mère. Mes frères ont fait leur choix par contre. J'ai décidé de faire comme eux, de dire que je préférais mon père. On allait plus que le week-end chez ma mère. J'ai très vite porté cette dernière responsable de l'échec de sa vie. Elle n'arrêtait pas de dire à Nicolas que notre père nous montait contre elle. Sauf que pour moi elle était déjà l'horrible belle-mère des contes de fées.

On a tous fini par grandir. Mon père a rencontré quelqu'un deux ans après son divorce. Il s'agissait d'une américaine du nom de Marilyn. J'avais toujours pensé que mon père avait le droit à sa part de bonheur et je ne me suis jamais opposé à ce qu'il rencontre quelqu'un. J'aurais pu jouer la vraie garce avec cette fille, même à cet âge. Mes frères eux aussi s'en moquaient. On savait plus ou moins qui la fréquentait. Tout est devenu plus officiel le jour où il nous la présentait. Il avait l'air heureux à côté d'elle, elle était charmante avec son accent texan. Elle vivait toujours à Houston et venait souvent à Paris pour voir notre père. Elle ne venait plus à l'hôtel mais à la maison. Ce qui nous plaisait c'est qu'elle ne cherchait pas à prendre la place de notre mère. On se demandait quand notre père allait passer à la vitesse supérieur. Cela n'a pris que quelques semaines de plus. Il a tenu à nous en parler. « Marylin et moi allons nous mariez... On va se marier à Paris mais on va vivre à Houston. On a déjà choisi la maison... Y a de la place pour vous mais vous pouvez aussi restez avec votre mère ici. » « Je veux partir ! » Il était hors de question de rester avec ma mère. Je la détestais, je n'en pouvais plus de ces week-ends interminables chez elle. Elle n'arrêtait pas de se plaindre du fait qu'on ne venait jamais chez elle, qu'on était jamais heureux quand on était chez elle... Elle n'avait pas tort... J'aimais Paris, j'aimais ma vie ici, j'aimais mes amis, je trouvais mon voisin mignon mais j'avais envie de partir. J'allais fêter mes treize ans dans quelques semaines et après avoir lu Into the Wild, cadeau de Marylin, j'avais soif d'aventure. Je me disais que ça pourrait être une bonne occasion de voir du pays et au pire, quatre ans plus tard, je pourrais rentrer à Paris. Le mariage était superbe, dans les verts clairs. Marylin était superbe, tout comme mon père et mes frères. Ces derniers étaient les garçons d'honneur de mon père, comme j'étais la demoiselle d'honneur de la jeune femme en plus d'une amie et d'une cousine venues tout droit de Houston. Ils sont partis en lune de miel, pendant qu'on a passé une semaine et demie chez notre grand-mère Michelle. Le vol a duré dix longues heures sans escales. J'avais le droit à un nouveau départ là-bas, mes frères avec moi. La ville était grande et brillait tout autant que Paris. Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour oublier ma ville lumière.

J'avais quatorze ans. Cela faisait un peu plus d'un an que j'étais arrivée au Texas. J'avais toujours mon sale accent français mais qui semblait plaire aux gens. J'avais fréquenté un collège français pendant un an puis j'avais demandé à mon père de fréquenter celui de la ville. C'est là que j'ai connu Onney. Je ne serais pas réellement expliquer ce qui me plaisait tant chez lui, c'était un tout, il me faisait du bien, simplement en étant avec moi. J'arrivais à oublier la France et tout ce qui n'allait pas. Il avait un brin de quelque chose que j'avais toujours cherché. J'arrivais à lui faire faire des choses qu'il n'aimait pas spécialement et inversement. J'aimais le faire rire, j'aimais être avec lui. On est sorti deux ans ensemble, j'ai tout découvert avec lui. J'étais jeune et étrangement, j'ai cru que c'était lui. Je respirais d'amour à ses côtés. Je savais que son frère était malade, il m'en avait parlé mais je savais que c'était un sujet qui lui faisait mal alors je l'évitais. Je ne voulais pas qu'il y pense lorsqu'il était avec moi. Et puis Lucas est parti. Je savais que le moment serait difficile pour lui, je ne m'imaginais pas vivre sans un de mes frères. Je voulais être là pour lui mais il ne sortait plus. J'ai décidé d'aller chez lui pour le sortir de cette chambre où il allait finir par mourir. Je frappais à la porte, attendant qu'il me réponde. Chose qu'il ne fit pas. « Oney, ouvre moi ! C'est Daphné. » « Je sais très bien que c'est, j'ai reconnu tes pas dans l'escalier. » Je ne pus m'empêcher de soupirer. Je ne voulais pas qu'il m'en veuille, je n'y étais pour rien. J'en avais voulu à tout le monde lorsque mes parents avaient divorcé... « Tu n'es pas obligé d'être si froid. Je sais que c'est difficile mais tu ne dois pas m'en vouloir à moi. Ça fait une semaine que je ne t'ai plus vu, que je n'ai aucune nouvelle de toi. Alors ouvre moi, s'il te plait. » J'étais inquiète, tout simplement. « Pars Daphné, je ne veux plus te voir, plus jamais. » Je me suis figée derrière la porte, sans rien dire. Alors c'était ça, il voulait que tout s'arrête, après nos deux ans. Je regrettais de l'aimer autant, mon frère m'avait dit qu'une telle passion finirait par me brûler les doigts. J'étais en colère, autant que j'avais de peine. Je me suis mise ) hurler. « C'est ce que tu veux ? Et bien d'accord ! Mais ne reviens pas ramper vers moi dans une semaine, ni dans un mois. Et si jamais tu le fais, tu pourras aller te faire foutre. Tu n'es qu'un lâche Oney, même pas capable d'ouvrir une porte pour me parler, tu préfères le faire sans voir mon visage. De plus je sais très bien que tu n'as pas envie que ça se finisse. Tu préfères affronter ta tristesse seul, mais tu le regretteras. » Je lui en voulais horriblement. J'étais en colère. Je me suis emportée et ai laissé ma colère éclatait autant que mon amour pouvait éclater quand je le voyais. Je ne voulais plus le voir non plus puisque c'était comme ça. Je suis parti, sans me retourner, sans dire au revoir à ses parents.
Une fois arrivée chez moi, je me suis effondrée dans ma chambre. Jules est venu, il m'a pris dans ses bras jusqu'à ce que j'arrête de pleurer, enfin. « Tu veux que j'aille lui faire peur ou tu préfères que je le frape ? » J'ai ris, sans savoir pourquoi alors que j'étais mal, vraiment mal. « Non... Promets moi que tu m'abandonneras jamais... » « Non mais vous êtes encore en train de comploter tous les deux, j'y crois pas ! NICOLAS RAMENE TOI ! » Voilà pourquoi j'ai toujours adoré mes grands frères. Ils ont toujours été là pour moi tous les trois.

Cela fait maintenant sept ans que j'ai rompu avec Oney. Bien des choses ont changé depuis. Assise devant mon café j'essaye de réfléchir à la soirée de la veille. Je ne me souviens plus de grand choses. J'ai trop bu, comme toujours. J'ai fini dans les bras d'un inconnu, comme souvent. Je me suis tiré du lit où j'ai passé la nuit pour filer au petit matin. Moi qui jurais que je ne deviendrais jamais l'une de ses filles qui couchent tous les soirs avec un homme différent et bien j'en suis devenue une, sans réellement m'en rendre compte. J'ai commencé à faire la fête, à prendre goût aux drogues et à l'alcool. J'avais eu envie de rentrer à Paris pendant un temps mais je savais que ça n'arrangerait rien de partir loin de mes frères qui ne semblaient pas vouloir quitter Houston. J'ai décidé de rester, même si il m'arrive de croiser Oney. Je lui en veux comme au premier jour. Je n'arrive toujours pas à croire ce qu'il m'a fait, ce qu'il nous a fait. La dernière fois que je l'ai aperçu, c'était à l'hôpital, le jour où j'ai appris que j'étais porteuse saine du VIH. Cette nouvelle a été difficile, je participe à un groupe d'entraide depuis. Ma famille n'est pas encore au courant, j'ai peur de leur dire. J'ai ouvert une boutique de fleur. J'aime cet endroit, il me rappelle mon enfance. À l'époque où tout allait bien. Ma vie a été chamboulée depuis mon arrivée à Houston mais je n'arrive plus à quitté cette ville où j'ai ma famille. J'ai décidé de profiter de chaque instant. Mon médecin m'a dit que je pouvais encore vivre des années en étant porteuse saine mais que l'inverse était aussi possible. Je ne laisserais pas une maladie avoir raison de moi, je suis bien décidée à me battre jusqu'au bout.


Dernière édition par Daphné A. Rimbaud le Sam 28 Aoû - 22:47, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 18:45

Bienvenue parmi nous la miss
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur http://striking-vitality.1fr1.net/validees-f6/ben-whatsoeevaaa-t9.htm http://striking-vitality.1fr1.net/validees-f6/ben-whatsoeevaaa-t9.htm
ABSOLUTE MONARCH
★ Messages : 686
★ Age : 25
★ Prénom/Pseudo : Pipsqueek
★ Célébrité : Pettyfer


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 19:27


    MAGNIFIQUE STAM ♥️
    bienvenue !

_________________

    the ladies choice


    « Tu sais au fond, il n'est pas aussi dérangé que ça. Il est juste jeune. Il a le temps. Ça viendra. »


Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 95
★ Age : 26
★ Célébrité : ashleybeautifulgreene♥


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 20:21

Bienvenue sur SV
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 602
★ Célébrité : mischa barton


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 21:45

    bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
BIATCH PRINCESS
★ Messages : 392
★ Age : 27
★ Prénom/Pseudo : Hypnotical
★ Célébrité : Kristen Stewart


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 21:47

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 121
★ Prénom/Pseudo : fanny
★ Célébrité : matthew gray gubler


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Ven 27 Aoû - 23:42

    ENCORE UNE FOIS BIENVENUE ♥
    nom d'un crapaud à lunettes : fight club + andy warhol =
    bonne chance pour ta fiche (a)
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 247
★ Age : 26
★ Prénom/Pseudo : Lisa
★ Célébrité : taylorORGASMICwarren


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Sam 28 Aoû - 10:26

    Bienvenue ici, très bon choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 142
★ Age : 29
★ Prénom/Pseudo : Mlle.Brightside
★ Célébrité : Lea Michele


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Sam 28 Aoû - 11:04

Bienvenue sur SV I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur
GOLDEN MODERATOR
★ Messages : 159
★ Prénom/Pseudo : Melina ou suzette
★ Célébrité : Cintia Dicker (l)


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Sam 28 Aoû - 22:42

    pasque STAM c'est l'une des plus belles avec DOBREV et ma maman ♥️
    welcome et je veux un lien qui déchire grave !

_________________
    LOVE «Je me suis rendu compte d’une chose,
    quand on vous brise le cœur, il faut se battre de toutes
    ses forces et s’accrocher à la vie, parce qu’elle continue
    quoiqu’il arrive et cette douleur qui vous déchire fait par-
    tie de la vie aussi tout comme la peur et le mal être. »
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 21
★ Prénom/Pseudo : Queenie
★ Célébrité : J. STAM


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Sam 28 Aoû - 22:51

MERCI ! MERCI ! MERCI ! MERCI !
CINTIA ! Pas de sushis pour le lien qui tue tout !

EDIT : j'pense avoir fini
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur http://striking-vitality.1fr1.net/agence-pole-vie-sociale-f8/tyson-is-on-t655.htm http://striking-vitality.1fr1.net/validees-f6/tyson-jaeden-leo-t645.htm
GOLDEN MODERATOR
★ Messages : 565
★ Age : 25
★ Prénom/Pseudo : Manoon
★ Célébrité : Matt Lanter


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Sam 28 Aoû - 23:01

Bienvenuue !!

_________________
[list]
Teenage dreams in a teenage circus
Running around like a clown on purpose
Who gives a damn about the family you come from?
No giving up when youre young and you want some
Waking up
In the midday sun
What's to live for?
You could see what I've done
Staring at emotion
In the light of day
I was running
From the things that you'd sa
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 21
★ Prénom/Pseudo : Queenie
★ Célébrité : J. STAM


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Dim 29 Aoû - 17:17

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur http://striking-vitality.1fr1.net/agence-pole-vie-sociale-f8/tu-m-as-dit-que-j-etais-faite-pour-une-drole-de-vie-t253.htm#2905 http://striking-vitality.1fr1.net/validees-f6/quand-on-sait-pas-ce-qu-on-veut-on-paye-t179.htm#2898
GOLDEN MODERATOR
★ Messages : 340
★ Age : 29
★ Prénom/Pseudo : Romy
★ Célébrité : Amanda Hendrick


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Mar 31 Aoû - 15:15

Bienvenue sur le forum

Je te valide
Penses à faire une demande d'adhésion à un groupe ( en bas dans le qui est en ligne ) , un admin validera ta demande dans les plus bref délais :')

Have fun
Revenir en haut Aller en bas
★ Messages : 21
★ Prénom/Pseudo : Queenie
★ Célébrité : J. STAM


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Mar 31 Aoû - 15:58

MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
avatarVoir le profil de l'utilisateur http://striking-vitality.1fr1.net/agence-pole-vie-sociale-f8/tu-m-as-dit-que-j-etais-faite-pour-une-drole-de-vie-t253.htm#2905 http://striking-vitality.1fr1.net/validees-f6/quand-on-sait-pas-ce-qu-on-veut-on-paye-t179.htm#2898
GOLDEN MODERATOR
★ Messages : 340
★ Age : 29
★ Prénom/Pseudo : Romy
★ Célébrité : Amanda Hendrick


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   Mar 31 Aoû - 16:01

De rien ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.   

Revenir en haut Aller en bas
 

it's raining outside and crying inside, may I come inside ? Daph.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S T R I K I N G V I T A L I T Y // houston.tx. :: A L'AUBE DU COMMENCEMENT :: Introduce Yourself :: Validées.-